Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 septembre 2008 7 07 /09 /septembre /2008 20:17
Après le classique West Side Story, je vous propose de faire un tour d'horizon de la chorégraphie contemporaine dans le cinema, voici un aperçu du film indien Dil Se, chorégraphié par Farah Khan, où une scène est entièrement dansée sur les toits de wagons de train. Respectant la tradition bollywoodienne, la chorégraphie est telle une sucrerie indienne, joyeuse et entrainante.

"Chhaiya Chhaiya", du film "Dil Se"


Repost 0
Published by mouvement - dans cinema
commenter cet article
7 septembre 2008 7 07 /09 /septembre /2008 19:45
Jerome Robbins fut un danseur, chorégraphe et réalisateur américain, qui a travaillé avec George Balanchine au New York City Ballet à partir de 1948, mais est davantage connu pour avoir chorégraphié de nombreuses comédies musicales à Brodways, dont West Side Story.
A l'occasion de l'hommage rendu à Jerome Robbins à l'opéra Bastille en cette nouvelle saison, voici quelques grands moments chorégraphiques et cinématographique.




Repost 0
Published by mouvement - dans cinema
commenter cet article
7 septembre 2008 7 07 /09 /septembre /2008 18:53
Crystal Pite est une danseuse et chorégraphe travaillant au Canada, elle a pendant longtemps dansé avec les plus grands,comme William Forsythe, John Alleyne ou David Earle. Elle vit actuellement à Vancouver,où elle travaille avec sa propre compagnie Kidd Pivot.



"The second person", Crystal Pite, création 2007.
























Quelques extraits de sa chorégraphie :

Crystal Pite, danse solo pour William Forsythe


By Crystal Pite
"I am fascinated by the shared narratives that live in our bodies -- the familiar, repetitive storylines that move across cultures and generations, and the body's role in providing the illustrative shape of those moments. I'm curious about the way in which the body can convey profound meaning through the simplest of gestures, and how distortion, iteration and analysis of familiar human action provide an opportunity to recognize and re-frame ourselves in each other."
"Ten Duets on a Theme of Rescue" (Janvier 2008) pour le Cedar Lake Contemporary Ballet, New York.


Aujourd'hui, Crystal Pike est l'une des chorégraphes associés au Nederland Dans Theater.


Repost 0
Published by mouvement - dans danse contemporaine
commenter cet article
21 août 2008 4 21 /08 /août /2008 16:50
"INFERNO" est l'un des moment fort du festival d'Avignon. Composé d'une série de tableaux sans parole, RomeoCastellucci met en scène différents symboles d'une violence émotionnelle à la hauteur de la majestueuse cour d'honneur du Palais des papes. Des enfants enfermés dans un cube en verre, des chiens se jetant sur le metteur en scène, des enregistrements d'accidents de la route, un piano qui brûle et une foule de morts vivants reproduisant le saut de l'ange. La lenteur et le silence ne fait qu'amplifier ce malaise que ressent le spectateur, celui de se sentir fragile. Le symbole devient parfois gratuit comme lorsque qu'un Andy Warhol apparaît à la fin de la pièce. Mais l'intérêt n'est pas de chercher à créer un lien entre toutes ces images, mais de se laisser à une vision onirique sans chercher une interprétation.

Pour visionner en ligne le spectacle, c'est ici.

"INFERNO", premier volet de "Inferno, Purgatorio, Paradiso", trilogie librement inspirée de la Divine Comédie de Dante, par la Societas Raffaello Sanzio, mise en scène Romeo Castellucci. Au festival d'Avignon, dans la Cour d'honneur du Palais des Papes.










Repost 0
Published by mouvement - dans théatre
commenter cet article
9 août 2008 6 09 /08 /août /2008 22:28
Créé en 2002, "Hunt" est un solo hypnotique du chorégraphe finlandais Tero Saarinen. Dansé sur la musique du Sacre du Printemps d’Igor Stravinsky, "Hunt" est un petit bijoux visuel grâce à la collaboration du danseur avec l'artiste multimédia Marita Liulia, ainsi qu'à une mise en lumière étonnante de Mikki Kunttu. Les yeux grand ouverts, les cheveux dressés, Tero Saarinen semble être un cygne autant torturé que majestueux, tiraillé par ses contradictions et ses ambiguïtés, suspendu entre passé et avenir, androgyne fort et fragile à la fois. La projection de flash lumineux et d'images saccadées sur son corps ne font qu'accentuer cette énergie sauvage, arrêtant son image en plein vol et articulant le temps autant que l'espace.
Lors de sa création en 1913 à Paris, le Sacre Du Printemps d’Igor Stravinsky avait causé un véritable scandale. Le Sacre est une célébration de la Russie pré-chrétienne et de ses fêtes païennes. Une oeuvre forte, profane, sexuelle que "Hunt" transmet parfaitement.

Tero Saarinen "Hunt" 2002








Repost 0
Published by mouvement - dans danse contemporaine
commenter cet article
7 août 2008 4 07 /08 /août /2008 16:31
Le NTD I est la compagnie principale du NTD, elle est composée de 30 danseurs et est considéré comme l'une des compagnies les plus prestigieuses de la scène contemporaine. Voici deux extraits de spectacles, sur la magnifique musique de Philip Glass.

"Silent Screen"
chorégraphie Lightfoot&León, 2005.
Musique Philip Glass, de "The Hours", "Why does someone have to die"




"Same Difference"
chorégraphie Lightfoot&León, 2007. Musique Philip Glass.


Repost 0
Published by mouvement - dans danse contemporaine
commenter cet article
5 août 2008 2 05 /08 /août /2008 20:59
le Nederlands Dans Theater, fondé en 1959, s'est constitué un répertoire innovant, fortement influencé par la modern dance américaine, sans pour autant se départir de ses bases classiques. Il est composé de trois compagnies différentes définie par l'âge des danseurs, tel le NDT II, composé de 16 danseurs de 17 à 22 ans et doués d'une énergie hors du commun, le tout sous la direction de deux jeunes chorégraphes, Paul Lightfoot et Sol León.

"Shutters Shut", où un couple, pris dans les savants jeux d'emboîtement, s'enivre de la voix de Gertrude Stein disant son célèbre If I told him, a completed portrait of Picasso. Duo d'une poésie mécanique et hypnotique, par Lightfoot et León. 2005.




étude à partir du poème écrit et lu par Gertrude Stein : "If I told him: A completed portrait of Picasso “
"If I told him would he like it. Would he like it if I told him.
Would he like it would Napoleon would Napoleon would would he like it.
If Napoleon if I told him if I told him if Napoleon. Would he like it if I
told him if I told him if Napoleon. Would he like it if Napoleon if Napoleon
if I told him. If I told him if Napoleon if Napoleon if I told him. If I told
him would he like it would he like it if I told him.
Now. Not now. And now. Now. Exactly as as kings.
Feeling full for it. Exactitude as kings.
So to beseech you as full as for it. Exactly or as kings.
Shutters shut and open so do queens. Shutters shut and shutters and so
shutters shut and shutters and so and so shutters and so shutters shut and
so shutters shut and shutters and so. And so shutters shut and so and also.
And also and so and so and also.
Exact resemblance. To exact resemblance the exact resemblance as exact
as a resemblance, exactly as resembling, exactly resembling, exactly in
resemblance exactly a resemblance, exactly and resemblance. For this is so. Because.
Now actively repeat at all, now actively repeat at all, now actively repeat at all.
Have hold and hear, actively repeat at all. I judge judge.
As a resemblance to him. Who comes first. Napoleon the first.
Who comes too coming coming too, who goes there, as they go they share,
who shares all, all is as all as as yet or as yet.
Now to date now to date. Now and now and date and the date.
Who came first. Napoleon at first. Who came first Napoleon the first.
Who came first, Napoleon first. Presently.
Exactly do they do. First exactly.
Exactly do they do too. First exactly.
And first exactly. Exactly do they do.
And first exactly and exactly. And do they do.
At first exactly and first exactly and do they do.
The first exactly. And do they do.
The first exactly. At first exactly.
First as exactly. As first as exactly.
Presently. As presently. As as presently
He he he he and he and he and and he and he and he and and as and as he
and as he and he. He is and as he is, and as he is and he is, he is and as he
and he and as he is and he and he and and he and he.
Can curls rob can curls quote, quotable. As presently. As exactitude.
As trains. Has trains. Has trains. As trains. As trains.
Presently. Proportions. Presently.
As proportions as presently. Father and farther.
Was the king or room. Farther and whether.
Was there was there was there what was there was there what was there
was there there was there. Whether and in there.
As even say so. One. I land. Two.I land.Three. The land. Thre. The land.
Three.The land. Two. I land. Two. I land. One. I land. Two. I land.
As a so. They cannot. A note. They cannot. A float. They cannot. They dote.
They cannot. They as denote. Miracles play Play fairly. Play fairly well. A well. As well.
As or as presently.
Let me recite what history teaches. History teaches."
Repost 0
Published by mouvement - dans danse contemporaine
commenter cet article
1 août 2008 5 01 /08 /août /2008 20:32
Avec les danseurs actuels de sa compagnie, l'artiste américaine fait revivre quelques unes de ses premières oeuvres dans le jardin des Tuileries. Représentante majeure de ce qu'on appellera la postmodern dance, Trisha Brown s'est fait connaître à partir des années 1960 par de multiples expérimentations menées à New York loin des lieux scéniques traditionnels. En partant à la conquête des toits et des façades d'immeubles, des salles d'exposition et des lofts, des parcs et des jardins, elle a repoussé les limites du mouvement et de la chorégraphie.
Un aperçu des pièces présentées:

"Floor of the Forest" Trisha Brown 1969/1971






"Spanish Dance" Trisha Brown 1973





"Figure Eight" Trisha Brown 1974,
réalisé devant l'oeuvre de Richard Serra.

Repost 0
Published by mouvement - dans danse contemporaine
commenter cet article

Mouvement

  • : M-O-U-V-E-M-E-N-T
  • : danse contemporaine, arts vivants d'ici et d'ailleurs
  • Contact

Recherche